Séduire la clientèle féminine en publicité

L’apport de la gente féminine dans l’économie n’est plus à démontrer. En effet, le nombre de femmes au travail ainsi que leur histoire en font une population véritablement homogène, une cible, et la première génération de femmes satisfaites de leur sort en tant que femmes actives. Elles contribuent et participent à la majorité des achats du ménage et elles sont avisées. De salaire d’appoint, qui devait traditionnellement rester inférieur à celui du mari, avec une forte culpabilisation à la dépense  » somptuaire  » ou trop personnelle, le salaire de la femme est désormais totalement légitime, et la dépense, même futile, n’est jamais justifiée.

Comment s’y prendre pour toucher leurs cordes sensibles et les atteindre?

La vie est dense, en général, mais encore plus pour toutes les femmes qui doivent combiner plusieurs rôles en conciliant travail et famille.  Par ailleurs, on en demande plus aux femmes… D’abord d’être compétente, puis, il vaut souvent mieux qu’elles soient agréables à regarder. Elles doivent aussi être impérativement efficaces car elles sont à la fois au four et au moulin… ce qui influence beaucoup leurs perceptions et leur consommation.

Contribuez à leur efficacité!

Les femmes doivent prendre, chaque jour,  de nombreuses décisions. Elles apprécient donc avoir toutes les informations pertinentes pour trancher rapidement dans le processus décisionnel.  Pour ce faire :

  • Fournissez aux femmes des informations additionnelles à la date et au lieu, afin qu’elles puissent prendre des décisions éclairées. Facilitez-leur la tâche en fournissant des détails précis sur l’offre et la façon d’en bénéficier.
  • Communiquez des solutions ! Prévoyez les obstacles possibles à la participation des femmes et proposez des solutions positives, des activités ou des outils, ainsi que les coordonnées de personnes-ressources s’il y a lieu.
  • Utilisez un appel à l’action qui sollicite ses cordes sensibles (enfants, efficacité, professionnalisme, perfection et l’authenticité).
  • Utilisez des phrases qui font appel à leur besoin de se connecter émotionnellement. Elles ont également un besoin d’appartenance et de reconnaissance.
  • Elles voient dans les autres une source de force. Les femmes sont orientées sur le conceptuel, la dynamique, la relation entre les choses, et la stabilité sur le long terme.
  • Société…et non marché. Les marchés, se sont des chiffres. Mais les chiffres, ce ne sont pas des gens. Les femmes accordent plus de poids aux sentiments personnels et intentions sociales qu’aux chiffres.
  • Qualité de vie… et pas seulement « accumulation », ou surconsommation. Les femmes ont des besoins matériels et spirituels basés sur différents besoins qui s’insèrent clairement dans la dynamique de leur vie sociale.

Formes et couleurs attrayantes

Les formes employées dans une communication-marketing ont également une influence sur l’adhésion ou non au produit ou au service proposé. Pour plaire aux femmes, employez des lignes courbes, fines et formes rondes ou ovales. Les formes à angles, carrées, triangulaires correspondent généralement à l’agressivité, la fermeture, la stabilité et la force. Quant aux formes rondes, on les associent plus aisément à la douceur, la convivialité et l’ouverture. Des formes courbes ouvertes émettent un message de convivialité renforcé par l’ouverture à la communication et aux échanges.

Les couleurs sont  aussi porteuses de messages. Pour les femmes,  les couleurs bleu, jaune ou orange, ainsi que le blanc sont à privilégier. L’association jaune-bleu se veut d’ailleurs très dynamique. Cela suggère la puissance, l’efficacité, la vitesse et l’énergie (ce que veulent les femmes). Couleur de communication, le bleu crée une sensation de confiance, de vérité et de sécurité, il est aussi écho de la vie, de l’intuition et de la découverte. Ses aspects de pureté risquent toutefois d’être amenuisés si son teint est trop foncé et son utilisation trop récurrente. Dans ce cas, il est conseillé de trancher avec un peu de blanc, de jaune ou orangé. Le jaune éveille l’attention tandis que le orange donne du tonus, de la fraîcheur. Utilisé sur les sites Internet, l’orangé apporte de la bonne humeur, de l’optimisme et de l’ouverture d’esprit. Le brun, couleur masculine, est absolument à éviter.

EX : Secteur Automobile :

Les femmes ne détestent pas les coloris audacieux. À preuve, lancée en mars 2010, la Citroën DS3 franchissait en juin dernier le chiffre symbolique des 100 000 commandes tout marchés confondus.

Si les hommes rêvent d’une voiture puissante, les femmes sont plus nuancées, voire paradoxales. Elles veulent une automobile conviviale, mais performante. Elles veulent une voiture stylisée, mais pratique. Pour combler cette nouvelle cible, les constructeurs automobiles ne devront rien laisser au hasard. Le sens du détail et de la finition sépareront les modèles gagnants des échecs commerciaux.

Et vous, pensez-vous à ces détails lors de vos communications marketing?

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Séduire la clientèle féminine en publicité

  1. avatar Gilles dit :

    Merci pour cet article très interessant et très instructif.
    Effectivement le choix des couleurs à une importance non negligeable en terme d’impact lorsqu’il s’agit de communication. Le marché des femmes est particulier et il est important de connaitre ses spécificités. Merci pour cet article riche en informations sur ce segment de marché croissant !

    • avatar toplacommunication dit :

      Effectivement Gilles. Mais il est préférable de les appeler « groupe cible » plutôt que « segment de marché », tel que décrit dans l’article, lol! Il y a bien des nuances à prendre en compte pour un maximum d’efficacité avec cette clientèle! À +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>