Médias sociaux et médias traditionnels: des stratégies nouvelles

Comprendre les médias traditionnels et sociaux

Soyez inventifs!

Je viens à peine de terminer le plus récent livre de Pierre Delagrave, Président et fondateur de Cossette Média, On efface et on recommence -RESET. Cette petite bible d’informations de 101 pages se lit d’un trait et contient un savoir très précis sur les médias traditionnels et sociaux de ce monde. Très heureuse d’avoir lu cet ouvrage recommandée par Luc Dupont, lors de son récent passage à Rivière-du-Loup. Bien que l’auteur utilise beaucoup d’argumentaires contre les médias traditionnels (télé, radio, journaux), il propose également des solutions pour maximiser leur utilisation. Mais ce qu’on retient surtout du livre, c’est que la nouvelle règle du jeu en marketing, c’est d’accepter que le consommateur soit en contrôle. Il ne faut pas s’imposer: « Il faut le séduire, le rejoindre au bon endroit, au bon moment ».

Désormais, peu importe le message à communiquer, il faut d’abord divertir si on veut être regardé. Et aujourd’hui, les messages à communiquer ne peuvent être aussi complexes que ce que l’on tentait souvent de faire passer avant. En effet, comme le souligne Delagrave dans son livre, tous les médias ont évolué vers le divertissement. Dans cet environnement ludique, il faut donc que la communication de l’annonceur soit intéressante car c’est le prix à payer pour être vu ou entendu (au lieu d’être « zappé » ou « flushé »)! Exit les arguments de vente et bienvenue les stratégies innovatrices. L’auteur souligne d’ailleurs de très bons coups de compagnies qui ont compris que le fait d’axer sur les attributs d’un produit ou d’un service ne suffit plus… et ne fonctionne plus. Les consommateurs sont exigeants et désirent d’une entreprise qu’elle propose des valeurs ajoutées comme de la proximité et de l’écoute. C’est cela qui faire naître des sentiments positifs pour la marque de nos jours. On pense entre autres à Dove et à sa campagne d’estime de soi et en a effectué la promotion dans les médias traditionnels mais aussi sur Internet.

L’approche à privilégier serait donc, à ce que je comprends de cette lecture, d’arriver à impressionner les consommateurs par un produit ou un service emballant et concevoir, en même temps, une approche spectaculaire off line et on line. Cela constitue un beau défi car le consommateur a développé une forme d’indifférence face à la communication; lorsqu’il se sent agressé, il peut maintenant facilement se débarrasser des messages indésirables. Une des solutions se trouve donc dans l’engagement du client afin de transformer celui-ci en promoteur de la marque, comme Dove l’a fait ou encore Sprite avec son personnage hip hop virtuel baptisé Miles Thirst, qui a gagné le coeur de milliers de jeunes en l’intégrant dans leurs intérêts (Musique Plus et jeu virtuel). Si vos moyens sont plus limités, la stratégie à adopter est la même; ce sont plutôt les supports qui vont changer… et tous les médias ont leur place, qu’ils soient traditionnels ou sociaux.

Et vous, quel est votre média préféré en tant que consommateur?

Ce contenu a été publié dans Communication, Médias, avec comme mot(s)-clef(s) communiquer, consommateur, divertissement, Luc Dupont, médias sociaux, médias traditionnels, message, Pierre Delagrave, séduire, stratégie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Médias sociaux et médias traditionnels: des stratégies nouvelles

  1. Personnellement j’aime beaucoup faire la promo de mon site web sur Twitter, plateforme vriament efficace pour créer un hype momentané.

    Il permet aussi la communication avec mes lecteurs très facilement et aisément. Autrement je n’ai pas les moyens d’investir de la publicité dans les médias traditionnels, surtout pour la promotion d’un blogue sans revenus.

  2. Ping : Pourquoi choisir certains médias publicitaires? | %

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>